Blog

Le travail et les compétences d’un serrurier métallier

Le travail et les compétences d’un serrurier métallier

Bien qu’assez pointu, le métier de serrurier a pris une dimension très élargie avec le développement de la technologie. Dans un appel d’offre pour serrurier, il s’agit d’abord de celui qui réalise les serrures et les clés, celui qui dépanne dans les cas de blocage de serrure ou de casse de clé, etc. Mais les demandes ne sont pas limitées, un serrurier est aussi un serrurier métallier qui intervient actuellement dans toutes sortes de travail métallique depuis la serrure jusqu’à la charpente et la menuiserie. Le domaine de la serrurerie s’accompagne ainsi actuellement d’une branche en métallerie.

Les rôles et fonctions d’un serrurier métallier

Le métier de serrurier peut ainsi être divisé en deux branches : celle liée au travail de clés et de serrures et celle relative au travail du métal.

Dans la première branche, le serrurier façonne les clés de manière à ce qu’elles s’adaptent convenablement à leurs serrures. En cas de nouvelle installation ou de difficultés le serrurier peut aussi intervenir. Cependant, Le travail de serrurier n’est pas uniquement limité aux seules clés et serrures. La mise en place de l’ensemble des dispositifs de sécurisation revient également au serrurier. Un serrurier doit être capable d’étudier et de proposer un système de sécurisation fiable comme la mise en place d’alarmes, de rideaux métalliques, de portes blindées, etc.

Dans la seconde branche, le serrurier doit être capable d’assurer des travaux métalliques. Dans ce sens, son rôle est de créer des ouvrages métalliques spécifiquement destinés à la protection de la maison. Ainsi, le serrurier métallier peut également être appelé à assurer l’esthétique de la maison : balcons, vérandas, etc.

Les formations et compétences requises pour accéder à un appel d’offre pour serrurier

Le travail de serrurier demande à la fois une très grande compétence technique en matière de sécurisation, mais aussi une compétence complémentaire dans les travaux métalliques. Le niveau d’un serrurier peut être déterminé par sa formation académique et ses expériences. En termes de formation académique, il existe plusieurs diplômes qui permettent d’accéder au métier de serrurier métallier :

  • Le certificat d’aptitude professionnelle de serrurier métallier ou ferronnier
  • Les bacs professionnels en métallerie, en chaudronnerie industrielle, en génie mécanique
  • Le brevet professionnel en serrurerie métallerie
  • Les brevets de techniciens supérieurs en constructions métalliques  ou en chaudronnerie industrielle
  • Tout autre diplôme d’études supérieures du domaine.

A défaut de diplôme, les années d’expériences peuvent également être utilisées pour devenir serrurier métallier. Toutefois, le suivi de formations ponctuelles dans le domaine est meilleur. Et comme tout autre domaine, le métier de serrurier métallier peut évoluer en une création d’entreprise.

Leave a Comment (0) ↓