Blog

Appel d’offre devis

A quoi sert un devis ?

Dans le BTP comme dans tout autre milieu professionnel, établir un devis en début de chantier, sert à prévoir à l’avance le coût total des travaux à réaliser. Un devis doit contenir, un descriptif détaillé des travaux à effectuer, éventuellement la durée que va prendre le projet, la liste des matériaux nécessaires à son aboutissement, la référence de chaque matériel employé et enfin leur coût respectif.

Entamer un chantier signifie également employer toute une équipe d’ouvriers qui travailleront dessus. Le devis devra ainsi mentionner les rémunérations et les taux d’horaire de ces mains d’œuvres pour toute la durée du chantier.

Un devis ne devient obligatoire que si le montant des travaux dépasse les 150 euros. (Appel d’offre devis)

Je m’inscris gratuitement

Les avantages d’un devis

Prendre le temps de comparer plusieurs devis vous donne une idée approximative des coûts pratiqués sur le marché actuellement et vous aide à choisir la meilleure offre en qualité/prix. Un devis, s’il est précis, évite aux clients, des mauvaises surprises comme des matériaux de construction de mauvaise qualité ou des surcoûts élevés et non conforme à ce qui ont été convenus au tout début avec le prestataire.

Du côté de l’artisan, prendre le temps d’établir un devis gratuit et personnalisé de chaque chantier, contribue à gagner la fidélité et la confiance des clients.

Le devis est un document légal aux yeux de la loi. Il peut être considéré devant un tribunal en cas de litiges entre le client et son prestataire

Que contient un devis en règle ?

Pour être en règle, un devis doit contenir les éléments suivants.

  • D’abord la date. Sans la date de conception, le devis ne peut être considéré comme légal
  • Notez aussi qu’un devis est valable sur une durée définie, parce que les prix des matériaux évoluent avec le temps. Vous devrez ainsi ajouter à votre devis la durée de validité des prix qui est en moyenne de trois mois.
  • Il est également important de dupliquer un devis pour que le client et l’entreprise disposent d’un même élément de base avant le démarrage du chantier. Ceci implique un engagement des deux côtés soumis à une clause qui servira de « marge d’erreur » pour le fournisseur. Cette marge d’erreur concerne notamment les pièces de rechange des véhicules en panne sur le chantier et qui ne seront détectées qu’après un démontage complet de toute la partie moteur.
  • Une partie du devis devra être dédiée à la main d’œuvre et une autre aux descriptifs des pièces de rechanges.
  • Un devis fiable et réaliste pourra servir de base à une facture définitive.
  • Un devis devra contenir le montant total des services et des matériaux en HT puis en TTC.
Leave a Comment (0) ↓