Blog

Archive for 2014

Le processus d’appel d’offre

Dans tout projet, quelle qu’en soit la nature, une entreprise n’est pas nécessairement l’exécutant direct. Il existe ce que l’on appelle “appel d’offres”. Il s’agit d’un processus permettant au propriétaire principal du marché de mettre en concurrence plusieurs prestataires, afin d’ identifier le plus susceptible de mener à bien les travaux à exécuter. Les prestataires mis en concurrence sont appelés soumissionnaires. Ce processus concerne surtout les marchés publics, mais commence à gagner de plus en plus le domaine du privé. A ce titre, l’entreprise sélectionnée s’apparente à un sous-traitant. Le système d’appel d’offres permet aux commanditaires de gagner à la fois du temps et d’économiser en coût. Les appels d’offres peuvent concerner des produits ou des services.

Les étapes préliminaires

Avant de passer aux appels d’offres proprement dits, il existe plusieurs étapes à entreprendre pour qu’elles soient les plus claires, nettes et précises possibles. Le but est à la fois de faciliter les réponses émanant des soumissionnaires mais également de filtrer à l’avance les entreprises soumissionnaires. Parfois, il existe ce que l’on appelle un short listing. Il s’agit d’identifier au préalable les entreprises pouvant soumissionner.  Ces étapes consistent à :

Mettre en place les cahiers des charges. Ce sont des documents techniques détaillant les tâches attendues de l’entreprise qui sera sélectionnée, ainsi que les conditions d’exécution des travaux à entreprendre. Ce sont par exemple le planning des travaux, les profils des techniciens qui devront être affectés à chaque poste de travail, les documents divers à remettre aux commanditaires, etc.

Diviser les travaux en lots. Il s’agit ici de grouper les travaux similaires en lots. La similarité peut être de nature technique, d’ordre de fonctionnalité (même zone d’exécution, etc.). Cette étape n’est pas obligatoire. Elle concerne surtout les marchés à gros budgets. Le principe est d’attribuer des lots de travail à des entreprises différentes. Il est question de sécurité, cela permet de gérer les risques.

Mettre en place des conditions de sélection. Cette étape consiste à décrire avec détails le profil des entreprises appelées à soumissionner, ainsi que les étapes à suivre pour pouvoir soumissionner. Les informations à fournir peuvent ainsi être la description des domaines d’intervention de l’entreprise, les expériences de l’entreprise, les ressources de l’entreprise, la situation fiscale, etc. Les étapes à suivre peuvent être la remise d’offres techniques, financières, notes méthodologiques, etc. Parfois, l’enveloppe ou le plafond du budget alloué à l’exécution des travaux est mentionné, mais pas obligatoire.

L’appel d’offres et la sélection

C’est seulement après les étapes préliminaires que l’appel d’offre est lancé. Après le dépouillement des offres reçues, l’étape de sélection des entreprises commence. Il s’agit ainsi d’évaluer les offres émanant des soumissionnaires. Une grille d’évaluation est alors élaborée. C’est un système de notation qui permet d’identifier l’offre la plus pertinente. D’une manière générale, ce sont les offres techniques qui sont évaluées les premières. Différents critères peuvent être priorisés, selon les cas. A titre indicatif, ce sont les expériences, la description de la méthodologie, les profils des membres des équipes, etc. Ensuite, les offres financières sont analysées. L’offre du moins disant n’est pas nécessairement la meilleure. Les postes budgétaires et les justifications sont également analysés. L’ensemble arithmétique des notes attribuées (offre technique et offre financière) déterminera le choix final.

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre serrurier

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Tout le monde connaît ce métier de nom, t bon nombre d’entre vous à déjà fait appel à un serrurier pour réparer sa serrure. Seulement savez vraiment tous sur ce métier? Nous nous sommes renseigné pour vous.

Pour commencer le métier de serrurier consiste étudie les documents techniques, les schémas et les plans sur lesquels il doit se basé pour bien travailler. Sa tâche consiste aussi à calculer les bonnes dimension pour ses futures oeuvres et aussi à en découper les contours.

Le sérrurier s’occupe ensuite du façonnage de l’objet, il perce polit, met en forme, et assemble. Le serrurier par la suite utilise diverse machines de plus en plus perfectionné pour travailler. Le travail préliminaire est souvent très délicat car celui-ci est très bruyant à cause des machines et des instruments. Il y a aussi beaucoup de poussières dans l’air ce qui peut compliquer la respiration.

Comment peut on exercer cette profession?

Il est possible de commencer un apprentissage dès la fin de la troisième avec un CAP sérrurier métallique ou alors après le bac avec un BTS CRCI -conception et réalisation en chaudronnerie industrielle. Il y a bien sûr d’autres voies que vous pouvez emprunter. En plus c’est un métier  très évolutifs il y a un tas d’autres filières que vous pouvez aborder lors de votre carrière comme ferronnerie d’art ou passer contremaître  avec quelques années d’expérience. Au niveau du salaire un débutant commence avec 1445 euros ce qui est plutôt pas mal pour un début. Par la suite le salaire augmente et varie entre 1500 euros et 3000 euros. Le secteur du bâtiment sera votre premier client.

Voilà vous savez maintenant tout sur le métier de serrurier!

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre plombier

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

C’est un métier que vous connaissez tous, en effet je doute qu’il y ait un seul d’entre vous qui n’ai pas encore fait appel à l’un d’entre eux.  Seulement c’est un métier qui recquiert plus de compétences que l’on peut imaginer. Zoom sur ce métier à la fois connu  mais méconnu.

Pour commencer simplement le métier de plombier consiste en premier lieu à monté, réparer et entretenir les canalisations d’eau et de gaz . Il s’occupe  aussi de la pose et de la réparation des appareils sanitaires comme la baignoire,  le chauffe-eau, le compteur,  et la robinetterie.

Le plombier (qui peut aussi être appelé installateur sanitaire)  se base sur des plans pour exercer son métier. Pour travailler efficacement il doit tracer des lignes de différentes couleurs sur les murs et les cloisons. Il les soudes les uns aux autres et installent ensuite des appareils de chauffage ou des équipements sanitaires.  Ils placent les radiateurs et les chaudières dans les endroits les plus adaptés pour que la chaleur soit redistribué le mieux possible.

Comment peut on se diriger vers ce métier?

On peut s’y orienté dès la troisième avec un CAP installateur sanitaires  ou après le bac avec un BTS fluide énergétique. Il existe cependant plein d’autres filières possibles à suivre si cela vous intéresse mais toutes les nommées serait fastidieux. A la force  de son expérience, le plombier peut devenir s’il le souhaite chef de chantier, contremaître, conducteur de travaux et j’en passe il en existe un tas d’autres. C’est un métier qui est donc très évolutif et vous permettra de changer plutôt facilement vos fonctions.

Au niveau du salaire, un débutant commence avec 1445 euros ce qui est plutôt correcte pour un novice. Un professionnel gagne en général entre 2800 et 5000 euros par mois, son salaire peut évoluer.

Voilà maintenant vous savez tout du métier de plombier.

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre couvreur

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

C’est une profession qui est certes connu et qui vise comme son nom l’indique à couvrir des toits, mais est-ce la seule fonction du couvreur? Nous nous sommes penché sur la question, zoom sur ce métier, plus complexe qu’en apparence.

Pour commencer de façon simple et classique, le couvreur s’occupe de la réalisation, ou de la réparation de la toiture. Il peut aussi s’occuper de la pose d’isolation thermique sous la toiture ainsi que des travaux sur des monuments historiques. En premier lieu, le couvreur doit se servir d’un plan pour effectuer sa tâche, il fixe les bardeaux, ou des pièces de bois étroites et plates sur la charpente. Il y place ensuite des matériaux de couverture comme la  tuiles de terre cuite ou de béton, ardoises, aluminium, zinc, ou le verre.

C’est un travail de précision tout doit être calculé au centimètre près la position des tuiles. Il faut être particulièrement agile pour s’aider il dispose de crampons, de clous, et des crochets pour fixé la couverture. C’est non seulement un travail d’été mais aussi d’hiver qui nécéssite d’être dans des positions inconfortables. Les règles de sécurités doivent donc être respectés au pied de la lettre, sans quoi le couvreur se met en danger.

Quel est la formation à suivre pour être couvreur?

Il existe un très grand nombre de formations différente, nous avons le CAP couvreur après la troisième ou alors le BTS charpente couvrure après le bac. La formation dure entre deux et trois ans ce qui est plutôt court.  Vous commencez avec un salaire de débutant de 1500 euros puis vous passez entre 3000 et 5000. C’est un métier évolutif, vous pouvez vous spécialisez dans plusieurs domaines comme tuilier ou couvreur spécialiste en monument. Le choix vous appartient.

Voilà maintenant vous savez tout sur le métier de couvreur.

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre électricien

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Bien entendu tout le monde connaît le métier d’électricien, vous compris, mais le connaissez vous vraiment? Certains aspects de la profession ne sont pas connu de tous et nous allons les mettre à nu pour vous. Zoom sur ce métier plus complexe qu’il n’y parait.

Pour commencer l’électricien en bâtiment s’occupe de tous les travaux liés à  l’électricité comprenant tous les travaux d’installations électriques et la distribution. Ainsi que le raccordement d‘appareils électriques dans les bâtiments de types industriels, les logements et pour finir les bureaux. En revanche il est possible qu’il doive s’occuper d’installation plus compliqué comme celle d’un ascenseur ou d’une climatisation. Il doit aussi remplacer les pièces ne correspondant plus aux normes. Tout ce qui es lié à la sécurité constitue une de ces activité.

L’électricien doit se basé sur différents plans pour installer correctement son dispositif électrique. Ils travaillent souvent de paire avec les architectes et les ingénieurs pour que son travail soit efficace et corresponde au batiment sur lequel il oeuvre.

Quel est le chemin à prendre pour être électricien?

Professionnellement il existe un tas de filières différentes mais toutes les nommées seraient fastidieux, les principales sont CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques et

Bac pro ELEEC électrotechnique, énergie, équipements communicants. Ce qui est intéressant de constater c’est que le salaire d’un débutant s’élève déjà à 1445 euros, celui d’un professionnel environ 2500 et une personne en fin de carrière 4000.  C’est un métier évolutif, vous pouvez passer chef d’équipe sur un chantier. De plus c’est un métier encore demander il ne subit donc pas la crise de l’emploi (ce qui est à prendre en compte sérieusement de nos jours). La profession requiert de la méthode et de la rigueur.

On peut dire en conclusion qu’en plus d’être un métier d’avenir, être électricien est une profession évolutive avec de multiple choix d’études, pour ceux qui souhaiteraient se diriger dans cette voie.

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre combles

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Le métier de charpentier est connu de tous seulement c’est un métier qui comporte plusieurs caractéristiques. Petite précision sur ce métier aux multiples facettes.

Pour commencer c’est l’une des seules professions dans le bâtiment qui imagine, dessine et construit la charpente. Il s’occupe donc de tout ce qui va constituer ce qui est communément appelé “le squelette” de la maison. Tout ceci est conçu par la même personne. Plusieurs éléments  doivent être construit par ce dernier comme le plancher, la charpente évidemment et l’ossature bois. Pour réaliser des plans un grand nombre de paramètres est à prendre en compte. Se servir d’un ordinateur est nécessaire et d’un logiciel spécifique pour les calculs. La pièce est façonné en atelier  et ensuite mise en place dans le bâtiment en construction. De nombreux matériaux sont à manier pour exercer correctement cette profession comme l’aluminium, le PVC ou le métal.

Comment exercer ce métier?

Vous pouvez commencer vos études professionnel directement après la troisième, plusieurs filières sont disponibles, comme le CAP charpentier bois ou bien le brevet professionnel Charpentier (il existe bien d’autres voies après la troisième cependant). Il est aussi possible de faire un BTS après son bac. Les perspectives professionnelles sont multiples, il est possible d’être charpentier, chef d’atelier ou bien chef d’équipe.

De plus on peut dire que le métier de charpentier est un métier d’avenir pour des questions d’économie d’énergie. Il faut aimer à la fois le travail manuel pour la construction de la charpente mais aussi informatisé pour ce qui est des calculs sur ordinateur. Il faut aimer travailler en équipe et surtout prendre en compte toutes les normes de sécurité avec beaucoup d’attention. Le salaire d’un débutant s’élève à 1445 euros et celui d’un professionnel 1700.

Voilà maintenant vous savez tout sur le métier de charpentier !

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

 

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre Jardinage

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Aussi appelé technicien de la nature, le but premier du jardinier est l’entretien des parcs, des terrains ou bien des jardins. Mais attention celui-ci ne fait pas que de la décoration même si cela constitue une de ces principales fonctions. Jetons un œil sur cette profession.

En effet le jardinier doit aussi s’occuper de toute une série de travaux très variés. Parmi ces travaux il y a  la préparation des sols, des semis, ainsi que les plantations de fleurs ou de petits arbustes . L’entretien des allées et des pelouses font aussi parties de ses attributions.Tout ces paramètres sont très important pour réussir à entretenir facilement les futures plantes. (Appel d’offre Jardinage)

Occupe-t-il d’autres fonctions.

Oui, tout à fait celui-ci doit aussi imaginer et dessiner les allées ou bien les parterres qu’ils comptent mettre en place. Il s’occupe aussi du débroussaillage et doit avoir la capacité de recycler ce qu’on appelle les “déchets verts” à savoir tout ce qui constitue les feuilles ou les brins d’herbes coupés.

Quelle est le salaire et la formation  à suivre?

Le salaire est assez variable, cela dépend si vous êtes indépendant ou si vous travaillé en société. Cependant lorsque vous débutez votre salaire brut est de 1600 euros, ce qui est plutôt pas mal pour un début. Pour ce qui est des orientations il en existe beaucoup, une dizaine à peu près dont capa travaux paysager, ou bien bac pro aménagement paysager.

C’est un métier assez évolutif et qui permet surtout de se spécialisé dans plusieurs section comme jardinier paysagiste par exemple. En revanche un grand nombre de connaissances basiques sont à assimiler. Vous pouvez crée votre entreprise de jardinage ou bien être un artisan indépendant d’une entreprise. Les choix sont donc multiples.


Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre pour maitre d’oeuvre

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres
 

Peu connu du grand public, le maître d’oeuvre est pourtant une profession capitale dans le domaine du bâtiment. Zoom sur son rôle au milieu primordial d’un chantier.

Pour commencer un maître d’oeuvre est employé par un maitre d’ouvrage, celui-ci le charge de concevoir le bâtiment, diriger sa construction. Mais par dessus tout le visualiser pour pouvoir le concrétiser et ainsi apporter éventuellement quelque touches esthétiques. Il doit savoir dessiner avec précision pour la conception du projet. Il s’occupe aussi des appels d’offres, qui permettent de mettre plusieurs artisans ou entreprises en concurrence pour ainsi obtenir une main d’oeuvre moins cher.

Il doit aussi évaluer le côut du bâtiment, faire un devis et le communiquer au maître d’ouvrage.

L’emploi du temps du maître d’oeuvre est souvent très chargé cependant le salaire est très convenable. (appel d’offre)

Qu’en est il du salaire?

Un jeune architecte gagne un salaire moyen à ses débuts de 18000 euros par ans voir même de 22000 euros. Ce qui est une somme d’argent convenable pour un débutant. Lorsqu’il a pu acquérir un peu plus d’expérience ce dernier gagne environ 41000 euros par ans. Ce qui constitue le double du salaire initiale, et ce n’est pas rien.

Les compétences à avoir pour faire ce métier et être efficace sont les suivantes: Il est nécessaire d’être polyvalent pour servir le besoin du client et superviser correctement les travaux. Il faut être au minimum d’un niveau d’étude de bac +2, avoir des connaissances en maths et dans le marché du bâtiment. Et utiliser des logiciels informatiques comme D.A.O.

Voilà, maintenant vous en savez plus sur le métier de maître d’oeuvre!

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre pour plaquiste

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres
 

C’est une profession lié au domaine du bâtiment. La responsabilité du plaquiste est de s’occuper en partie des finitions, zoom sur ce métier.

Même si la finition est une des caractéristique de ce métier il n’en constitue pas moins une petite partie. En effet il doit aussi s’occuper de l’isolement, de l’aménagement de la pièce ainsi que la pose des cloisons voir même la préfabrication du bois ou des plaque de plâtre. Toutes ces compétences impliquent bien entendu l’assemblage de ces matériaux utilisés que ce soit au plafond, au sol ou alors sur les murs.

Les lieux dans lesquels opérent les plaquistes sont très nombreux, comme les maisons de particuliers, les bureaux, les immeubles publics et même les salles de spectacles et les bateaux! C’est don un métier dont on peut difficilement se lasser quand on l’exerce. L’étude de schéma et de plans est cependant capitale.

Pour percer les murs plusieurs outils fixes ou mobile sont nécessaires. Apprendre à les manier est donc important

Quel est le parcours à entreprendre et quels sont les évolution du métier?

Les études à faire pour devenir plaquiste:

– CAP plâtrier-plaquiste,

– CAP staffeur-ornemaniste,

– Mention complémentaire (MC) plaquiste,

– Bac pro aménagement et finition du bâtiment,

– Brevet professionnel (BP) plâtrerie-plaques

Ce qui est avantageux c’est qu’un plaquiste même débutant commence avec 1500 euros (en plus de primes éventuelles). C’est une profession qui recrute beaucoup en plus!

En effet le métier peut évoluer et vous pouvez devenir plaqueur-plaquiste ou alors staffeur ornemaniste ( qui s’occupe des ornements).

De plus dans unee petite entreprise, il aura l’occasion de devenir chef d’équipe. Et dans une plus grosse entreprise,  (après un BTS aménagement-finition), il pourra même devenir chef de chantier.

Voilà maintenant vous savez tout sur le métier de plaquiste, ainsi que les études à faire et l’évolution que cette profession peut vous apporter.

 

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →

Appel d’offre pisciniste

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

C’est une profession qui peut être excercée soit en entreprise soit en tant qu’indépendant.

Zoom sur ce métier peu connu du grand public.

Le pisciniste, dans son métier doit faire face à de multiples tâches: il doit préparer le terrain,ainsi que les outils et les matériaux nécessaires à l’exécution de travaux de construction. Sans oublier ceux de réparation ou d’entretien des piscines. La connaissance du dispositif de sécurité des piscines est capitale. Il doit aussi érigé des barrières pour être sûr que le bassin ne soit pas à la disposition des personnes quand l’accès est interdit.

Celui-ci installe aussi le système d’alarme et est en charge de l’entretien de ce dernier. La difficulté de ce métier est d’adapter les systèmes de sécurité aux différentes piscines ce qui n’est pas une mince affaire vu le très grand nombre de formes de celles-ci.

Est -ce la seule activité? ( Appel d’offre pisciniste)

Non loin de là il s’occupe aussi de la construction du terrain, la rénovation, et distribue également des produits dans le cadre de son activité. Il fait aussi les devis. Ce métier n’est pas à confondre avec le piscinier qui possède un rayon d’action moins large.

Lorsque l’on exerce ce métier il ne faut pas avoir peur de se mouiller, le pisciniste travaille par tout les temps et toutes les saisons.

Pour un salaire de 1500 euros par mois en moyenne.

Plusieurs formations sont possibles: CAP industries chimiques, froid et climatisation, BEP technicien de piscine et pleins d’autres formations sont possibles, mais les énumérés toutes seraient fastidieux.  Voilà un lien plus détaillé : http://webetab.ac-bordeaux.fr/Etablissement/ClgVLouisTalence/cariboost_files/Pisciniste_20C_C3_A9leste.pdf

Le technicien de piscine a différentes options quant à son évolution professionnel: technicien polyvalent ou spécialisé, conseiller technique, conducteur de travaux ou  bien alors adjoint au chef d’entreprise.

Si cette profession vous intéressent n’hésitez pas à visiter les liens pour plus de détails.

Je m’inscris gratuitement pour recevoir des appels d’offres

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) →
Page 1 of 6 12345...»